Droit de la formation

Le CIF en quelques mots...

Le congé individuel de formation (CIF) est le droit, pour le salarié, de s'absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix.

A qui s'adresse-t-il ? A tout salarié liés par un contrat de travail à leur employeur, que celui-ci soit public ou privé. Ce droit s'exerce dans les mêmes conditions quelle que soit la taille de l'entreprise, sa forme juridique ou encore son secteur d'activité.

Dans quelles conditions le salarié peut-il en bénéficier ?
Pour en bénéficier, le salarié devra justifier d'une activité des 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle qu'ait été la nature des contrats successifs, dont 12 mois d'ancienneté dans l'entreprise. Le salarié peut bénéficier, sous certaines conditions, d'une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l'organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) ou encore d'organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d'entreprises (AGECIF).

Les textes de référence :
Articles L. 6322-1 à L. 6322-36, L. 6322-64 et R. 6322-1 à R. 6322-27 du Code du travail.