La FFP en bref

Comité de pilotage « Capital humain et formation professionnelle, investissements pour la compétitivité »

 

UNE MISSION DES MINISTÈRES DE L’ÉCONOMIE ET DU TRAVAIL

 

Une première mission en 2012-2013 : par lettre de mission de mars 2012, le Directeur Général de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) avait confié à la FFP une 1ère mission, celle d’animer un groupe de travail multipartite pour réaliser une grille d’indicateurs de reporting permettant aux entreprises de mieux valoriser les impacts économiques et sociétaux de leurs investissements en formation professionnelle. Ce guide de reporting a été dévoilé à Bercy lors d’un colloque le 18 février 2013 en présence des ministres Arnaud MONTEBOURG et Thierry REPENTIN.

 

La mission « Capital humain et Formation professionnelle, investissements pour la compétitivité (2014-2016) : forte du succès de la 1ère mission, la FFP a reçu en mai 2013 de la Direction Générale des Entreprises (DGE) et de la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP), un nouveau mandat : produire une réflexion partagée et des outils pour accompagner les investissements des entreprises dans la formation professionnelle, en s’appuyant sur les innovations des acteurs de la formation. C’est ce mandat que vient clôturer le colloque.

Consulter la lettre de mission ci-dessous.

 

UNE DÉMARCHE COLLABORATIVE, AU PLUS PRÈS DES ENTREPRISES 

 

Plus de soixante personnes impliquées, représentant l’ensemble des acteurs de la formation (entreprises, organismes de formation, administrations publiques, collectivités territoriales, syndicats d’employeurs et de salariés, OPCA, branches professionnelles etc.).

 

Plus de vingt entreprises mobilisées, de toutes tailles et de tous secteurs : Nightshift, OutilAcier, XL Consulting, Orange, Havas, Manpower, Engie, BlaBlaCar etc.

 

DEUX LIVRABLES

 

LE GUIDE PRATIQUE

 

Avec la fin de la responsabilité fiscale de former, les dirigeants d’entreprises sont désormais face à la responsabilité économique et sociale d’investir, avec les partenaires en interne et en externe, dans les compétences de leurs collaborateurs. Ce guide pratique, construit autour de cinq étapes, vise à les outiller dans cet investissement stratégique.


LE LIVRE VERT

 

Fruit d’une quinzaine d’entretiens réalisés auprès d’entreprises de tous secteurs et de toutes tailles, ce livre vert est un état des lieux synthétique des pratiques et des innovations qui dessinent une nouvelle culture de l’apprenance au sein des entreprises (gouvernance, management, modalités de formation). Il formule cinq préconisations pour aider les acteurs à s’approprier ces changements au service de leur performance.

 

UN ÉVÈNEMENT EXCEPTIONNEL AU CONSEIL ECONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL LE 18 NOVEMBRE

 

Ce 18 novembre, la FFP a réuni plus de 400 personnes au Conseil Economique Social et Environnemental autour du thème « Capital humain et formation professionnelle, investissements pour la compétitivité ».

 

Après un accueil par Patrick BERNASCONI, Président du CESE, Jean WEMAËRE, Président de la FFP, a remis le guide pratique et le livre vert à Christophe SIRUGUE, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et à Clotilde VALTER, Secrétaire d’Etat chargée de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage.

Une quinzaine d’intervenants sont ensuite venus témoigner de l’importance majeure du « Capital humain, énergie de demain », rappeler la nécessité de « Former pour transformer » pour toutes les entreprises, et présenter les nombreuses innovations que développent actuellement les acteurs de la formation.